Un an après la mise en application du décret adopté en 2012 concernant la pollution lumineuse, FNE 25-90 a réalisé un comptage des locaux ne respectant pas l'obligation d'éteindre les vitrines et enseignes lumineuses sur Belfort, dans la nuit du 24 au 25 juin entre 2h00 et 4h00.

Sur l’ensemble des magasins relevés en infraction en novembre dernier, 58 % ont éteint les vitrines et enseignes lumineuses : la mairie et la police municipale semblent avoir bien travaillé.

Mais 42 % des magasins continuent d’être en infraction avec la législation. Parmi eux, on trouve les banques, les agences immobilières, ainsi que quelques nouvelles enseignes…

Nous encourageons les citoyens et associations à procéder à de tels comptages dans d'autres villes et à nous remonter les informations afin que nous puissions échanger avec les collectivitées concernées sur cette problématique.

Article précédent Article suivant