Le 13 juin dernier a eu lieu la réunion de lancement de campagne de "pisseurs de polyphosphate" à Belfort. Nous avons retenu la date du 28 septembre pour les prélèvements qui auront lieu certainement entre 6h et 11h du matin. Le lieu retenu est la Salle de l’Europe à la médiathèque de Danjoutin.

Voici les principaux points évoqués lors de cette réunion :

Les campagnes « pisseurs de glyphosate » visent à mettre en lumière la présence de glyphosate dans l’organisme humain avec la finalité de porter plainte contre industriels et responsables décideurs pour :

  • Mise en danger de la vie d’autrui,
  • Tromperie aggravée,
  • Atteintes à l’environnement (destruction de la biodiversité, pollution des cours d’eau, des nappes phréatiques, des sols …)

Afin de rendre la démarche totalement transparente il sera demandé aux volontaires :

  • un formulaire consentement pour la réception des résultats
  • un formulaire d’inscription
  • un questionnaire « mode de vie » (optionnel mais fortement recommandé pour des recherches scientifiques)
  • une pièce d’identité
  • De respecter strictement le protocole de prélèvement, dont notamment :

    • Etre à jeun depuis la veille à minuit (repas, boisson et tabac)
    • Les prélèvements que vous ferez en vue de déposer plainte seront forcément réalisés en présence d’un huissier de justice qui doit avoir une totale visibilité sur les analysé-e-s. Ceux-ci devront se présenter en maillot de bain ou sous-vêtements et pieds nus (vestiaires à disposition)
    • Prélèvement au milieu de la première miction d’urines du matin
  • Les campagnes glyphosate étant une initiative 100% citoyenne, chaque volontaire couvre ses frais dans la démarche :

    • Frais de prélèvement et d’analyse : 85€
    • Frais d’huissier pour les volontaires souhaitant porter plainte : 45€

Les pré-inscriptions sont ouvertes en ligne via ce formulaire

Article précédent Article suivant